Succès

Les principales réalisations de ANCEFA

Au fil des années, ANCEFA est passée d’une ONG de lobbying comptant peu de membres à plus de 37 pays affiliés, avec trois bureaux sous régionaux en plus d’un secrétariat régional à Dakar. Au fil des ans, l’organisation a coordonné la mise en œuvre de programmes éducatifs clés et continue de mettre en œuvre un certain nombre de projets dans différents pays. Elle s’est établie en tant qu’organe faîtier continental, collaborant avec un certain nombre de partenaires internationaux, régionaux et nationaux pour faire progresser les campagnes pour l’éducation universelle gratuite et de qualité et s’attaquer à certains des problèmes cruciaux posés par les politiques.

  • À travers ses programmes, ANCEFA a apporté d’importantes contributions à la Conférence ministérielle sur l’éducation après 2015 de la région Afrique subsaharienne (Kigali, Rwanda, février 2015), sous les auspices de l’UNESCO, de la Commission de l’UA et du gouvernement rwandais afin d’élaborer des recommandations régionales clés ; Elle a alimenté l’agenda de l’éducation post-2015 et le cadre d’action adopté lors du Forum mondial sur l’éducation à Incheon (Corée du Sud) en mai 2015 et l’agenda de développement plus général des Nations Unies adopté à l’ONU en septembre 2015.
  • Dans le cadre de son programme de plaidoyer pour le financement de l’éducation, ANCEFA a apporté des contributions au troisième Forum international sur le financement pour le développement, qui s’est tenu à Addis-Abeba (Éthiopie) en juillet 2015. Cette réunion a réuni des représentants politiques de haut niveau, des chefs d’État et de gouvernement, Affaires étrangères et Coopération au développement, acteurs institutionnels concernés, ONG et entités du secteur privé. La conférence a débouché sur un document final négocié et convenu entre les gouvernements, le programme d’action d’Addis-Abeba (AAAA), présenté comme une contribution importante à la mise en œuvre du programme de développement pour l’après-2015.
  • ANCEFA a ensuite participé à l’Agenda post 2015 de l’Assemblée générale des Nations Unies pour marquer la 70ème Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) en vue de l’adoption de l’ordre du jour post 2015. Les contributions d’ANCEFA à cette réunion ont largement contribué à l’élaboration des objectifs de développement durable (ODD). ANCEFA a participé à l’influence des débats et a finalement été témoin de l’adoption des ODD en tant que voix représentative des OSC en Afrique.
  • Les travaux de ANCEFA au niveau national ont contribué à l’augmentation des allocations budgétaires pour atteindre, au moins 6% du PIB ou 20% des budgets nationaux d’éducation. Le Ghana, l’Éthiopie, la Zambie, la Tanzanie et le Burkina Faso contribuent également à faire en sorte que l’éducation soit abordée de manière globale et que les problèmes d’accès soient abordés parallèlement à la qualité et à l’équité.
  • ANCEFA a mobilisé les OSC axées sur l’éducation (y compris l’Association des universités africaines, l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), l’Internationale de l’éducation (IE), FAWE, etc.) et a présenté les points saillants des lacunes de la CESA et le communiqué qui en a résulté ainsi que des contributions écrites à l’équipe de rédaction de la CESA pour aider à combler les lacunes identifiées.
  • ANCEFA a également joué un rôle important dans les grandes conférences internationales de plaidoyer au cours desquelles l’organisation a influencé un certain nombre de décisions et de processus politiques. Parmi ces rencontres figurent le Forum mondial sur l’éducation 2015, le Forum de haut niveau sur l’éducation 2030, le Forum mondial sur l’éducation (WEF) en Corée et la conférence de haut niveau sur l’éducation de novembre 2015 à Paris.
  • ANCEFA et certaines OSC africaines ont participé en tant que membres de la Consultation collective UNESCO des ONG sur l’EPT (CCONG / EPT). ANCEFA a dirigé la préparation du document final du FME. ANCEFA a participé à diverses sessions du Forum des ONG et a également fait partie de l’équipe de pilotage. ANCEFA a mobilisé les OSC africaines pour impliquer les ministres de l’éducation, les représentants de l’Union africaine et les agences des Nations Unies sur le document final.
  • L’organisation a également élaboré des notes de synthèse qui ont servi à influencer les résultats clés du WEF 2015 et de la Déclaration d’Iuncheon, qui ont été adoptés avec l’aide de nombreuses organisations de la société civile et reflètent de nombreuses contributions dans la déclaration précédente du Forum des ONG, telles éducation participative, financement et suivi de l’éducation et mécanisme de suivi.

ANCEFA a construit et acquis une légitimité non seulement avec les institutions nationales et locales à travers l’Afrique, mais également avec les institutions continentales, régionales et mondiales (UA, CEDEAO, SADC, CEDEAO, ONU, etc.) et des organisations internationales telles que UNESCO, OXFAM, ACTIONAID, CME, PME, Save the Children et bien d’autres.

Coin presse

Nos partenaires